BIOGRAPHIE

Sylvain Dodier peaufine ses créations à Saint-Isidore-de-Clifton, village du Comté de Mégantic où il est né. Il développe en parallèle une carrière artistique, de gestion et de médiation culturelle.En 1977, il s’installe à Sherbrooke, puis à Montréal, pour ses études en éducation spécialisée, en sexologie et en arts. Pendant dix ans, il œuvre dans les milieux communautaire et syndical ainsi qu’à la défense des droits des personnes LGBT.Il développe en parallèle une carrière artistique novatrice comme poète, artiste des arts numériques et performeur, particulièrement envers les enfants. Pendant 20 ans, il partage sa vie entre le Québec et la France.

En 2006, grâce à l’arrivée de l’Internet haute vitesse, il revient s’installer au village avec son conjoint, l’artiste et auteur Luc Pallegoix, avec qui il développe sur la terre familiale L’Atelier Auckland, un centre d’art et de nature, mais aussi une maison intergénérationnelle où se réinventent les solidarités.

Engagé dans son milieu, il soutient depuis 2005 un fonds en littérature pour la jeunesse à la bibliothèque de sa municipalité. Il effectue, depuis cinq ans, des tournées de sensibilisation à la lecture dans les familles, les écoles et les organismes communautaires de son comté.

Il occupe dans sa carrière les fonctions d’administrateur, de directeur et de consultant pour plusieurs organisations et institutions dont l’Agora de la danse, le Conseil des Arts du Canada (CAC), le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec (MRIF) et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

Spécialiste en médiation culturelle, il participe à la création et au développement de nombreux concepts qui marquent le panorama culturel.

À titre de député, il entend porter haut et fort la parole des résidents du comté de Mégantic et mettre en place des règles de transparence et des outils consultatifs facilitant l’implication citoyenne.

Il revendique une forte décentralisation des pouvoirs de l’État québécois vers les instances locales. Il défend l’augmentation rapide de l’offre de transport en commun et sa gratuité ainsi que des services de santé axés sur la prévention, le maintien à domicile et la proximité. Il souhaite un engagement proactif de l’État à l’égard des petits producteurs et entrepreneurs locaux.

Il entend lutter contre l’analphabétisme et l’acculturation. Il veut œuvrer à la protection de notre territoire en s’opposant fermement aux entreprises de tout acabit qui spéculent, détériorent et exploitent indûment nos milieux de vie et nos ressources naturelles.

Sylvain Dodier n’est pas né écologiste, mais le devient chaque jour davantage. Il s’engage avec le Parti Vert du Québec, convaincu que l’avenir de notre monde passe par la sagesse écologique, le développement durable, la justice sociale et le respect de la diversité.